laetitia

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 31 octobre 2014

REALISATION D'UNE CAPOTE RIGIDE

Une capote en tissus peut en cacher une en rigide__ !!

Lire la suite...

mercredi 17 avril 2013

Semaine du Golfe du Morbihan 2013

L'aventure c'est l'aventure

affiche

Où l'escapade de Jean LouisJean Louis

et PierrotDSCN1832.JPG

Tout commence, par un coup de fil de l'ami Alain (Pellechevent) m'indiquant qu'un de ses amis cherchait un coéquipier pour se rendre à la semaine du Golfe du Morbihan du 06 au 12 Mai 2013.

Je donnais un accord de principe, en attendant de rencontrer Jean Louis.

En descendant sur Oléron, le 11 Mars, je faisais escale chez Alain.0_etape_Avant_propos_Semaine_du_Golfe__2_.JPG 0_etape_Avant_propos_Semaine_du_Golfe__3_.JPG

qui dans l'après midi, me conduisait chez Jean Louis. Pas besoin de batteries, le courant est tout de suite passé.

J'acceptais avec plaisir la proposition, Marie Thé (l'épouse du Jean Louis) venait d'envoyer par mail la demande d'inscription du Bateau, le PAUL IRAM.

Le bateau.

Profitant de mon passage à Oléron, je me suis rendu à La Tremblade pour voir le bateau, tranquillement assis dans sa souille. Le bateau m'apparait solide et sa caréne ventrue, me laisse augurer une bonne aisance en navigation.Paul Iram










Le 20 Mars, Jean Louis me prévient, que le bateau n'es pas retenu (sans aucune explication), mais décide de maintenir notre projet de navigation.

Vendredi, 5 avril, des nouvelles. Jean Louis m'appelle pour me dire que suite au désistement d'un participant d'un bateau de La Tremblade, une possibilité de remplacement pourrait intervenir. Grand sourire. Croisons les doigts

Mercredi 17 Avril.

Ce matin coup de fil de Jean Louis, toujours pas d'espoir pour une inscription officelle., mais nous serons tout de même bien reçus.

Nous convenons de nous retrouver à la Tremblade le 29 Avril pour paufiner la préparation du Paul-Iram.

En ce qui me concerne, je quitterai Longvic le samedi 27, ce qui me permettra de me rendre sur le LAETITIA, pour y récupérer veste de quart, gilet de sauvetage et différentes bricoles nécéssaires à la prochaine navigation.

Par ailleurs, je dois me renseigner des possibilités d'acceuil dans les différents ports du Golfe!!!!!!

Lundi 16 Septembre 2013.

Ce qui aurait du être un récit journalier de notre navigation vers le Golfe va devenir un simple calendrier du déroulement de notre escapade Morbihanaise. Le difficultés pour se connecter, et les soucis avec l'hébergeur du blog ont eus raison de mon envie de réaliser un jolie journal de bord.

Avant de commencer, un petit aperçu de l'intérieur de PAUL-IRAM

La cabine avant. 1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__3_.JPG

Le coin cuisine. 1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__2_.JPG

Le carré.(et la couchette où je dormirai) 1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__4_.JPG

Le poste de pilotage. 1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__5_.JPG

29 AVRIL, 1ère étape: LA TREMBLADE - BOYARDVILLE.

Départ de La Tremblade un peu difficile, la hauteur d'eau est à peine suffisante, et il faut toute l'adresse de De Jean Louis et la puissance de son moteur pour sortir le bateau de sa soue.

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__1_.JPG

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__6_.JPG

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__7_.JPG

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__8_.JPG

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__10_.JPG

02_05_2013__2_.JPG

1_etape_29_04_2013_La_Tremblade_Boyardville__0a_.PNG

Nous arrivons à Boyard nuit tombante, avec une forte houle de Noroit qui rend l'accès du chenal délicate. Nous aurons fait ce jour: 15,09 miles en 3 heures.

2 MAI, 2ème étape: BOYARD - LES SABLES (Port du quai Garnier).

Une étape sans histoire, je commence à m'habituer à la barre à roue!!!!. Nous arrivons aux Sables, aucune réponse téléphonique où à la VHF de la capitainerie. Nous prenons une place, hélas pas du bon côté, ce qui va nous permettre d'être bien secoué aux passages des chalutiers rentrant de pêche.

2_etape_02_05_2013_Boyardville_les_Sables_d_Olonne.PNG 41,05 miles parcourus en 6 heures 30.

3 MI, 3ème étape LES SABLES - 'ÎLE D'YEU (Port JOINVILLE).

La température est toujours aussi fraîche, mais le temps se maintient, une navigation tranquille de 30,02 miles en 5 heures, qui va nous permettre de retrouver Alain et Sylvie sur le Walkbout. Nous passerons avec eux une excellente soirée.

3_etape_03_05_2013_Les_Sables_l_Ile_d_Yeu.PNG

4 MAI, 4ème étape: L'ÎLE D'YEU - NOIRMOUTIER (L'HERBAUDIERE)

23 Miles en 3heures 30.

Pour trouver une place c'est la galère, on nous demande de quitter la place, pour aller au ponton visiteur, nous nous exécutons, mais l'acceuil!!!!!!!!!!!!!!!!!!. 4_etape_04_05_2013_L_ile_d_Yeu_Noirmoutier.PNG

5 MAI, 5ème étape: NOIRMOUTIER - LE CROUESTY

Il nous faudra 6 heures 30 pour parcourir les 43 miles qui séparent les deux ports. Encore une navigation très agréable. 05_05_2013_5eme_etape_L_Herbaudiere_Le_Crouesty.PNG

Nous arrivons au Port du Crouesty. 05_05_2013__1_.JPG 05_05_2013__2_.JPG

Notre place au ponton. 05_05_2013__3_.JPG

Nous acceuillons Jean luc qui vient nous rejoindre pour quelques jours.

6 MAI: 6ème étape: LE CROUESTY - ARRADON.

Etape durant laquelle nous rentrerons dans le Golfe avec l'armada des bateaux participant à cette manifestation. /.6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon0m.jpg|6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon0_.PNG||6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon0_.PNG, sept. 2013)) 10 Miles de parcourus en 1Heure 25.

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__1_.JPG

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__3_.JPG

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__2_.JPG

Le port d'ARRADON, où nous avons, non sans mal, trouvé une place.

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__4_.JPG

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__5_.JPG

7 MAI, 7ème étape:ARRADON - VANNES.

7_etape_07_05_2013_Arradon_Vannes.PNG

17 miles 09 en 3heures 33. Difficile de se faufiler à travers les embarcations de toutes sortes qui naviguent autour de nous. A notre grande surprise, la capitainerie nous donne une place, Jean Louis devra utiliser tout son art de la manoeuvre pour se trouver bien amarrè sur le catway.

8 MAI, 8ème étape: VANNES - LA TRINITE.

Quitter Vannes ne fut pas une sinécure, il fallait composer avec toutes les prames qui remontaient sur Vannes par l'étroit goulot qui y accède. Nous mettons le cap su la Trinité, et croisons des dizaines de bateaux règattant dans le Golfe et nous avons le plaisir de voir FRANCE, le bateau du Baron Bic qui vient d'être restauré, une vrai beauté. 8_etape_08_05_2013_Vannes_La_Trinite.PNG

Nous arrivons, et avec beaucoup de chance, nous trouvons une place en bout de ponton, malgré la grosse affluence. 17 Miles 09 parcourus en 3 heures 33.

9 MAI, 9ème étape: LA TRINITE - BELLE ÎLE (Le Palais).

Nous quittons La Trinité.

6_etape_06_05_2013_Le_Crouesty_Arradon__6_.JPG 9_etape_09_05_2013_La_Trinite_Belle_Ile__1_.JPG 9_etape_09_05_2013_La_Trinite_Belle_Ile__2_.JPG 9_etape_09_05_2013_La_Trinite_Belle_Ile__3_.JPG

Passage un banc de la mauvaise

9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___1a_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___2_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___3_.JPG

l'arrivée sur Belle île

9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___10_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___8_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___9_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___11_.JPG

Notre tracé du jour, avec 16 miles 06 au compteur en 3 heures et 10 minutes. 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___1_.PNG

10 MAI, 10ème étape: BELLE - ÎLE - LE CROUESTY.

Notre départ du Port.

9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___5_.JPG((/public 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___6_.JPG 9_etape_09_05_2013__La_Trinite_Belle_Ile___4_.JPG

Notre parcours de ce jour: 16 miles 04 en 2 heures 35. 10_etape_10_05_2013_Belle_Ile_Le_Crouesty.PNG Jean luc nous quitte aujourd'hui, eh oui, lui, il n'est pas retraité. Il faut bien que certains assure nos arrière.

11 MAI, 11ème étape: LE CROUESTY - PORNICHET.

  11_etape_11_05_2013_Le_Crousty_Pornichet.PNG

Cette étape de 36 miles 09 qui s'est étalée sur 6 heures 56, aurait du être pluscourte en durée et en temps. En effet, après une navigation certes un peu chaotique, mais sans danger,et alors que l'étrave du PAUL-IRAM se présentait pour entrer en baie de La Baule, Jean Louis constate que la direction ne répond plus. C'est le branle bas, il faut enlever le plancher du poste de pilotage pour voir d'où vient ce problème. Alors que j'étais en train de déplacer une partie du plancher, une vague, plus forte que les autres, me déséquilibre, je tombe dans la soute, et m'éclate le gros orteil droit et le milieu de la jambe, plus de peur que mal heureusement. Nous constatons qu'un des filins de direction, est sorti de son réa, et s'est coincé entre la poulie et son étrier. La force herculéenne de Jean Louis, ne permettra pas la mise en place du dit filin. Nous nous voyons contraints de faire appel à la SNSM pour nous dépanner. Après avoir contacter le CROSS, trente minutes plus tard la vedette de la SNSM, basée à Pornichet, arrive à notre secours. 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__2_.JPG

Je ne m'étendrai pas sur les conditions de prise en remorque!!!!!!!! et de remorquage!!!!!!!!, j'ai trop de respect pour ces bénévoles de La SNSM.

Une demie heure plus tard, nous voilà enfin à quai, il est temps de se rafraichir et de se restaurer, demain est un autre jour.

Nous resterons à Pornichet le lendemain, le temps que le capitaine soigne son bateau. La réparation se fait facilement, et nous goutons le plaisir de nous reposer après cette fâcheuse mésaventure.

13 MAI, 12éme étape: PORNICHET - LES SABLES (Quai Garnier).

Bien reposés et en pleine forme nous allons ce jour, faire notre plus longue navigation de notre périple. Une navigation tranquille sans problème.12_etape_13_05_2013_Pornichet_Les_Sables.PNG Comme à notre premier passage, personne à la capitainerie, nous nous installons, et cette fois-ci, du bon côté. Nous aurons parcourus: 61 miles 03 en 10 heures.

14 MAI, 13ème étape: LES SABLES - BOYARD.

Le Phare des Barges s'éloigne. Encore une grande étape qui nous attend sous un ciel peu clément, mais la traversée sera sans histoire.13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__3_.JPG 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__4_.JPG 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__5_.JPG

Nous longeons la côte rhétaise.13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__6_.JPG 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__7_.JPG 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__7_.JPG

Fort Boyard au loin, la fin de l'étape. 13_etape_14_05_2013_Les_Sables_Boyard__9_.JPG

La route du jour 13_etape_14_05_2013_les_Sables_Boyard__0_.PNG

44 Miles en 9 heures

16 MAI, 14ème et dernière étape: BOYARD - LA TREMBLADE.

14_etape_16_05_2013_Boyard_La_Tremblade.PNG

Une dernière petite ballade de 2 heures et 28 minutes pour une distance de 14 miles 09.

Comme je le disais en préambule, j'aurais aimé être plus prolixe sur cette petite aventure, mais ainsi va la vie.

En tous cas, un grand merci a Jean Louis pour cette invitation, pour les bons moments passés ensemble. merci pour son excellente cuisine. Merci pour sa bonne humeur explosive et communicative.

lundi 28 juin 2010

L' INTERIEUR DU LAETITIA

Parti en rénovation, j'ai attaqué le plancher du carré. Re-ponçage et vitrification. Un intérieur bien propre.

COCKpit_2_001.jpg

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

21_06_2010_Int_rieur_bateau__0_.jpg

Sur cette photo, un coté rénové mais pas l'autre!!!!!!!!!!!

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

COCKPIT DU LAETITIA

Dans la foulée d'aménagement du pont du Laetitia, j'ai relooker le cockpit, Encore quelques heures de ponçage et de peinture. Mais le résultat compense la peine. Qu' en pensez vous?

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

mardi 01 juin 2010

LE PONT DU LAETITIA

Depuis longtemps, ça me démangeait de faire quelque chose sur le pont du LAETITIA: repeindre où recouvrir.
Puis au hasard d'un catalogue, j'ai trouvé de dalles clipsables en eucalyptus. J'étais convaincu, cela ferait l'affaire pour recouvrir le pont du bateau.
J'achetais quelques dalles pour voir ce que cela donnerait.

03_2009__0_.jpg 03_2009__1_.jpg

06_05_2009__0_.JPG 06_05_2009__1_.JPG

Je décidais de me mettre à l'ouvrage en profitant de mon séjour sur le bateau début mai.
Un voisin de ponton me prèta un établi pliant qui me rendit bien service. Je ne sais pas combien de fois j'ai du monter et descendre du bateau, mais une chose est sure, le soir j'étais crevé.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Puis tout alla plus vite à l'arrivée de Dominique mon beau frère. Il prenait les mesures,et posait, et moi, je taillais et encolais.

15_05_2009.jpg

l'opération se déroulait sans problème, et avec une rapidité que je n'escomptais pas. Un bémol, cependant, je manquais de bois et du me réapprovisioner, heureusement il y en avait encore.
Le travail est presque terminé, les joints restent à faire, mais le plus dur est derrière moi. J'espère ,début juillet, vous montrer une photo du pont terminé. En tout cas, Merci à Dominique qui m'a permis de mener à bien ce deal.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530> <Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

          18_05_2009.jpg

La pose des lattes est terminée, mais il reste ..........
LES JOINTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

UNE ANNEE EST PASSEE
Les joints ne sont pas toujours terminés, Les U.V. et le outrages du temps ont défraichi la couleur.
Des lattes, victimes de l'humidité et du gel se sont décollées.
Alors, il faut s'y remettre: ponçage, recollage, reteinture.
Sur les conseils d'un ami, j'ai opté pour un saturateur, très résistant au U.V., à l'eau salée, et à l'humidité en général.
Donc, depuis quelques séjours sur le bateau , j'ai poncé et reteinté, le résultat est trè satisfaisant

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530><Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530><Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>:<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

                                   +
J'ai même fait un essai sur le banc arrière du cockpit, le rendu en est excellent.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Aussi ais-je décidé de refaire tout le cockpit à l'identique. Encore quelques heures de ponçage, mais le résultat sera à la hauteur de ma peine, j'en suis certain.

vendredi 23 avril 2010

LE LAETITIA entre dans L'histoire.

La saison denière, à la demande du patron du magasin "P'tites folies", magasin de souvenirs et cartes postales de Boyardville, j'acceptais que le bateau soit pris en photos, pour la réalisation d'éventuelles cartes postales.
Au mois de mai, c'était fait, Le LAETITIA entre dans l'histoire, car il fait maintenant partie du patrimoine des cartes postales de l'île d'Oléron.

Carte_postale_Boyard_Laetitia__Small_.jpg

Un grand merci à Jean Marc, gràce auquel le LAETITIA vogue et voguera longtemps dans les rêves et les années au-delà des pertuis charentais et autres escales.
Une nouvelle Carte postale vient s'ajouter au patrimoine

Carte_postale_Boyardville.jpg

Vous voyez, juste au bout de la digue enrochement, c'est le banc de La Pérrotine, là où, il y a 2 ans, je me suis échoué!!!!!!!!!!!!!!!!!

Jamais deux sans trois, Jean Marc a lancé une nouvelle carte postale sur laquelle le LAETITIA est encore à l honneur. Merci Jean Marc

Carte_postale_Boyard_002.jpg

mardi 23 février 2010

SOLIDARITE

Vous avez dit SOLIDARITE ???

Eh bien, je l'ai rencontré, spontanée, généreuse, et éfficace.

Mes 110 kilos et le vertige ne me permettaient pas d'installer l'enrouleur de grand voile acheté d'occasion en fin de saison dernière.

Aussi, il y a quelques semaines de cela, j'avais sur H & O, lancé un fil demandant de l'aide. Quasiment par retour, quatre Héotiens proposaient leurs services en fonction, bien sùr, de leur emploi du temps et de mes disponibilités.

Aprés quelques échanges en message perso puis téléphoniques, Rendez vous ètait pris.

Venant d'Angers, " ALIGUEN " arrivait à Boyard en fin de matinée du 10 février.

Aprés un bon déjeuner,<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530> Nous profitions des conditions climatiques relativement favorable pour attaquer le montage.

C'ETAIT PARTI

Aliguen s'installe sur la chaise de mat.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

prépare sa ceinture de sécurité <Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Et monte les premiers échelons.

                           <Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Continue son ascension après la première barre de flèches.

                              <Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Arrive à la seconde barre de flèches.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Encore un petit effort pour la passer.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

OUF!!!!!!!! enfin arrivé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

.<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Qu'il est doux de redescendre et de retrouver le roof

Et enfin se retrouver dans le carré avec d' autres amis d' H&O venus faire connaissance, autour d'un bon coup de muscadet.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Aliguen aura passé plus de 10 heures entre terre et ciel, il aura percé et popé encore percé, et popé. Avec lui une nouvelle génération est arrivée, celle des PAPY POPEURS.

Merci Alain pour ce formidable coup de mains, toutes mes excuses et ma compassion pour ton état de santé quelque peu affaibli par tant d'éfforts et de générosité dans le travail que tu as réalisé.

"OUI, LA SOLIDARITE EXISTE, CES 10 ET 11 FEVRIER JE L'AI RENCONTRE, AVEC EN PRIME L'AMITIE."

jeudi 14 janvier 2010

Escapade Aoutienne

Le mois d'août, s'étirait paresseusement sous un soleil généreux, et le quai visiteur de Boyard commençait à être déserté des plaisanciers vacanciers retournés à leurs activités.



L'heure était venue pour moi de faire mon échappée belle de fin de saison, mon but: remonter vers la Bretagne sud, lieu de prédilection de mes anciennes navigations.

Mon ami Fernand, se proposait de naviguer de concert, pas de problème, Il me quitterait à sa guise.

24_05_escapade_nautique__013_.jpg

Première étape, St Denis, une navigation sans probléme, et une escale toujours aussi attrayante !!!Sauf que ce jour là, contrairement à Boyard, le port était plein de bateaux en escale, et j'étais contraint de me mettre à couple,De mémoire de tous mes accostages, celui-ci me laissera un trés mauvais souvenir: Des plaisanciers béats me regardaient accoster, personne ne bougeait pour venir m'aider, seule une dame qui était sur le ponton est venue à mon aide, après avoir franchi deux bateaux. Je n'en suis pas encore revenu, c'est la première fois que je vois un tel manque de solidarité marine.

Le départ du lendemain fut, fort heureusement, beaucoup plus convivial avec le bateau venu à couple dans la soirée.

Destination Bourgenay en contournant l'île de Ré par L'ouest. Le soleil éait de la partie, le vent était au rendez-vous, hisse la voile et vogue matelot.

Antioche contourné, c'est une navigation tranquille et sereine qui nous attend. Nous montons bien au dessus des baleines pour éviter de tirer des bords. Le vent forci un peu, (entre 3 et 4) ce qui nous permet d'effectuer une étape agréable. A un mille du port je contacte la Capitainerie qui comme à l'habitude m'attribue une place sur catway.

.IMGP3390.JPG

L'entrée de ce port est parfois délicate par mauvais temps et forte houle. mais une fois franchie, c'est un havre de paix qui vous attend.

Ce port est vraiment agréable, un accueil parfait, des sanitaires irréprochables, des pannes très larges qui permettent des manoeuvres aisées, la wifi du conseil général de Vendée pour 1 € par 24 heures.

Aux abords immédiat du port, restaurants, presse, schips, boulangerie, le tout bien disposé. Pour l'avitaillement, une côte à monter, et vous y trouverez une petite supérette pour subvenir à vos besoins.

Tout près du port également, si vous vous aventurez dans le centre pierres & vacances, vous y découvrirez des petits restos sympas.

Voilà une escale très agréable, qui mérite que l'on s'y arrêtte.

à suivre.....

Les photos de Bourgenay sont de Alain T. un Héotien que je remercie.

mardi 05 janvier 2010

Bonne et Heurreuse Année

VOEUX_2010__1_.jpg

vendredi 12 juin 2009

FIGURE DE PROUE.

En avant première, je vous présente la future figure de Proue du LAETITIA:

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

La figure verte est destinée à .........................Tribord

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

La figure rouge à .................. Babord

14_FiguredeProueTribord.jpg

16_FiguredeProueBabord.jpg

proue.jpg

Les voilà installées sur l'ètrave du bateau.
N.B. Suite à plusieurs demandes, je précise que ce ne sont pas des autocollants, mais du contreplaqué découpé avec mes petites mains. Le dessin, est un mélange de modèles de figures de proue trouvées sur internet.

jeudi 21 mai 2009

A LA BARRE DU "LAETITIA"

Pierrot, le capitaine du Laetitia.

DSCN1832.JPG

IMG_0415.JPG

Marie Christine, la matelot.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Dominique, le fidèle.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Jacques, le mari de la cousine.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Maguy, la bourguignonne, tombée amoureuse d'Oléron et du LAETITIA.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Fernand, un amoureux de la voile et de la pêche.

Jacques, l'heureux propriétaire du SAKURA

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Jean François, le sportif des extrèmes (saintélyon, tgv, etc..)

31_07_2009_Oleron__1_.jpg

Maxence, le moussaillon qui adore faire du bateau.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Mathieu, le cadet ,le frère de Clément
Clement, le fils ainé d'un bouffeur d'écoutes, son papa a, en effet, réalisé une minitransat sur son muscadet ETHIOPATIE.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Exif_JPEG_422

Gérald et Killian, des Noirmoutrins ègarés en Orléanais, le papa est un expert en épissures.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Même dans le Jura on fait de la voile. N'esct ce pas Marc?

1_8_Mai_2008_035.jpg

Gwen, une jeune-fille super sympa qui a grandi à Noirmoutier, la mer, elle connait

03_05_2009_Famille_Delroque__32_.jpg

Gérard Delroque, 80 Ans, et toujours dans le vent!!!!!!
Stéphane Delroque le petit-fils de Gérard, il ferait un bon charpentier de marine

03_05_2009_Famille_Delroque__31_.JPG

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Jocelyne et sa fille Amendine, si si, de vrais marins, et pourtant pas du coin.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

SYLVIE, la maman du petit Louis, dernier moussaillon du LAETITIA.

SANYO DIGITAL CAMERA

Une SYLVIE peut en cacher une autre et traquer le maquereau!!!!!

03_09_2010_Oleron_Campillo__1_.jpg03_09_2010_Oleron_Campillo__10_.jpg

Et voila, deux nouvelles recrues sur le Laetitia. !!!!!! Daniel n'a pas boudé son plaisir, c'est normal, cela fait huit ans qu'ont l'attendait...............!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sous ce beau ciel Azur de ce début d'année 2011, Agnès

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et Laura, feront leurs premiers essais de skipper

IMG_0433.JPG

Jacob a abandonné le branle pour la barre.

. IMG_0424.JPG

Cyril sait aussi bien manoeuvrer la barre franche du bateau que la "barre à roue" de sa .............................vielle

Ars-en-re_avec_pierre_et_amis_du_jeudi_2_au_5_JUIN_2011_035.jpg

Alain ne pouvait résister à l'appel de la barre

059.JPG

Michel a laissé son violon pour maitriser avec brio la barre du LAETITIA.

Amaury à laisser le volant du bateau de Papa, pour s'initier au plaisir de la barre franche.

DSCN1825.JPG

Alexandre à la barre !Le dernier barreur de l'année 2011 aura été ALEXANDRE, le petiti Fils de Jacques, qui deviendra, j'en suis sur, un grand navigateur

vendredi 10 avril 2009

Déco

Profitant de l'hiver, j'ai ramené le génois à la maison pour lui faire une toilette et j'en ai profité pour lui faire une petite décoration.

PREPARATION

10032009060.jpg

EXECUTION

10032009061.jpg

DEMONSTRATION

Divers_mars_2009_008.jpg

Voilà, maintenant de loin, vous pourrez reconnaître le LAETITIA.

mardi 17 février 2009

Un nouveau moteur pour le Laetitia

Juin 2006, de retour d'une petite ballade en mer, à un demi mile de la Pérotine, sans crier gare, mon moteur s'arrête tout d'un coup. Je pensais avoir pris un bout dans l'hélice. J'éssaie de redémarrer, rien à faire.

Un appel à l'aide, et le président de l'A.P.B (Association des Plaisanciers de Boyard) vient à mon secours, et me remorque jusqu'au port où je peux reprendre ma place.

Le lendemain, les gars du chantier, viennent voir ce qui se passe et après quelques démontages, le verdict tombe, le moteur à rendu l'âme.

C'était un moteur Renault Couach, de 1981, je pense qu'il avait bien accompli sa mission. ,L'état des culasses chemises etc... ne laissait aucun espoir de réparation

Une chance que cela arrive en avant saison.

Me voilà en quête d'un moteur d'occasion.

Quelques coups de fil, et ,morceau de chance, je trouve un moteur Nanni d'occasion chez un concéssionnaire de la prequ'île d'Arvert.

Rendez-vous est pris pour le 27 Juin au port de la Tremblade.

Mon ami Michel,photos_moteur_000.jpg qui possède un pneumatique accepte de me remorquer pour sortir du port et pour éffectuer la navigation jusqu'à la Tremblade.

Le vent n'est pas bien violent, et nous nous dirigeons tranquillement vers notre destination.photos_moteur_001.jpg

photos_moteur_002.jpg

Un vent arrière plus que léger, nous pousse à toute petite vitesse, enfin nous appercevons le pont de la Trembade.photos_moteur_003.jpg

Plus nous avançons et moins il y a de vent, et nous nous engageons dans le chenal, à la voile, le moteur du pneumatique n' a pas voulu démarrer.

C'est en manoeuvrant le gouvernail que nous finirons notre navigation.

Le lendemain, le réparateur est là, et finit de démonter les restes de l'ancien moteur.

Il reste à mettre le moteur, sa pose nécéssite la confection d'une pièce en inox qui doit-être fabriquée par un artisan, celui-ci, dispersé à gauche et à droite n'en fait pas une priorité, la pièce ne sera réalisée que le 6 Juillet.

Pendant ces quelques jours, je resterai sur le bateau, me promenant le long de la grève, Il fera une chaleur étouffante, Je suis mieux sur la berge, à l'ombre des arbres, que dans le bateau, même si les odeurs de la vinaigrerie proche, me montent parfois au nez.

Enfin, le 7 Juillet tout es prêt pour le montage.

Le grutage:

photos_moteur_004.jpg

La descente dans la cabine:

photos_moteur_005.jpg

La mise en place:

2006_131.jpg

Le moteur est installè et tourne comme une horloge. Je trouve une grande différence de niveau sonore. Le lendemain c'est le retour vers Boyard. Comme par hasard, le temps a bien changé, et je rentre sous un bon force 4/5, heureusement, le nouveau moteur me donne toutes satisfactions. Le vent frippon jette à la mer mon beau bonnet, aie, aie, aie.

J'arrive à Boyard juste avant la fermeture des portes. Je suis content, car dans cette mer agitée, j'ai pu tester le nouveau moteur. Que c'est bon de se sentir en sécurité.

A l'heure où j'écris ces lignes, le moteur c'est très bien comporté, j'ai juste un petit problème d'évacuation d'eau de refroidissement qui devrait-être résolu dans les meilleurs délais

lundi 05 janvier 2009

Bonne et Heureuse année

Nous offrons nos meilleurs voeux à tous les marins où passionné(e)s de la mer. Que cette année vous soit douce et forte en émotions, découvertes et navigations.
Bon vent

!Bon vent à tous.

lundi 15 décembre 2008

UNE PASSSION PEUT EN CACHER UNE AUTRE " LES DES " (1)

La "matelot", si elle aime bien la mer, est atteinte de "collectionnite" aigüe. Aujourdhui, je vous invite à faire le tour de l'île d'Oléron, avec quelques-uns des 150 dés qu'elle posséde, et que modestement, j'essaie de mettre en valeur.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Tout en haut: Le phare de Chassiron. A droite au milieu, Fort Boyard et le chenal de la Pérotine, passage obligé pour franchir la porte éclusière du port de plaisance de Boyardville. En -dessous Le Chateau. Entre-île et continent le fort Louvois. Au milieu à gauche le port de La Cotiniére

" LES DES " (2)

Après Oléron, je vous emmene sur l'île de RE.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Et voilà, le phare des baleines, Le clocher d'Ars en Ré, amer incontournable, et Saint Martin, dont la renomée portuaire n'est plus à faire.

" LES DES " (3)

Nous continuons notre voyage avec les dés.
Nous remontons aujourd'hui, les côtes Charentaises, Vendéennes et Bretonnes.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Ile d'Aix . Brouage (ancien grand port de commerce, mainteant dans le marais) . La Rochelle . Port Bourgenay . Saint Gilles Croix de vie . Saint hilaire de riez . L'île d'Yeu . L'île de Noirmoutier . Pornic . Le Croisic (phare du Four) . Belle Ile (phare des Poulains).

" LES DES " (4)

Aujourd'hui, les dés nous font découvrir de nouveaux horizons maritimes.

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Vous pouvez voir succesivement Le calvaire de Ste Evette-Esquibien, le phare d'Ar-Men, le phare du Raz, le port de la Recouvrance ( Brest) et enfin le calvaire de Plougastel.

lundi 08 décembre 2008

PHARES ET BALISES

Au cours de mes périgrinations, j'ai découvert des nouveaux phares non répetoriés sur nos cartes où autres documents nautiques, aussi je me fais un devoir de vous communiquer ces nouveaux phares.
Bonne Découverte.

Phares_11.jpgPhares_13.jpg

Phares_15.jpgPhares_17.jpg

Phares_5.jpgPhares_7.jpg

Phares_9.jpgPhares_10.jpg

Phares_8.jpgPhares_6.jpg

Phares_3.jpgPhares_18.jpg

Phares_16.jpgPhares_1.jpg

Phares_14.jpgPhares_12.jpg

Phares_2.jpg

vendredi 07 novembre 2008

JE VOUS EMMENERAI SUR MON JOLI BATEAU

Cest avec plaisir que je vous acceuille sur le "LAETITIA"



La table à cartes

2006_062__Small_.jpg

<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>

Tous les coussins sont passés dans les mains expertes de ma ma "matelot". Le travail a été rude, mais quand on voit le résultat, peines et soucis s'éffacent.
Le carré rangé.

11_Carr__du_Laetitia.jpg

Le carré dans tout ses états..

- page 1 de 3